Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1661 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 2018 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3628 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1284 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2881 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Chemillé : des statues bien encombrantes...

Voici une anecdote bien connue des anciens chemillois. Les versions de cette histoire peuvent sensiblement varier mais le fond de l'histoire relatée par différentes personnes est bel et bien vrai et assez cocasse.


Le quartier de Saint-Pierre de Chemillé, au centre, la fameuse mare dans laquelle furent jetées les statues.
Le quartier de Saint-Pierre de Chemillé, au centre, la fameuse mare dans laquelle furent jetées les statues.
Dans les années 60-70, alors que l'abbé Audouin était en charge de la paroisse de Saint-Pierre de Chemillé, il décida un jour de désencombrer l'église, en enlevant quelques ornements et éléments de décoration.

Les statues se trouvant dans l'église étaient à son goût trop nombreuses, aussi aidé de quelques paroissiens, il fut décidé de descendre de leurs socles, les statues de deux saints : Saint Côme (saint patron des chirurgiens) et Saint Damien (saint patron des pharmaciens). Ces deux saints étaient deux frères médecins et martyrs du IIIème siècle vénérés dans la paroisse. Ces statues étaient assez récentes, elles remplaçaient deux statues de Saint Côme et Saint Damien du XVIème siècle qui avaient été données en 1884 au musée des Beaux Arts d'Angers par l'abbé Jules-Louis Raine (1871-1920).


Saint Côme et Saint Damien, statues datant du XVIème siècle , provenant de l'église Saint Pierre de Chemillé et conservée au Musée des Beaux Arts d'Angers
Saint Côme et Saint Damien, statues datant du XVIème siècle , provenant de l'église Saint Pierre de Chemillé et conservée au Musée des Beaux Arts d'Angers
Un problème se posa alors. Que faire des deux statues descendues de leur socle ? La solution de "stockage" fut vite trouvée. A proximité de l'église se trouvait une ancienne mare, aujourd'hui remblayée et remplacée par un parking. L'abbé eut donc l'idée d'aller y jeter les deux lourdes statues afin qu'elles y séjournent "ad vitam aeternam".

La cache semblait bonne, malheureusement, durant l'été 1978, lors de la grande sécheresse, quelle ne fut pas la surprise des voisins lorsqu'un matin, ils virent dépasser de l'eau les têtes des deux saints. L'affaire fit grand bruit à l'époque.

Quelques années après, la mare fut remblayée pour être transformée en parking. Que sont devenues les statues ? Nulle ne le sait mais toujours est-il que les habitants du quartier ont pris l'habitude de surnommer cette petite place du Mail, la place Saint-Côme et Saint-Damien.






Rédigé par Mickaël LECLERC le Lundi 21 Octobre 2013 à 13:46 | Lu 270 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter