Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1583 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1947 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3547 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1246 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2795 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

La roue du vieux moulin de la Roche tourne à nouveau

Situé à Tiffauges, sur les bords de la Sèvre nantaise, le moulin de la Roche a retrouvé une nouvelle jeunesse.


Le Moulin de la Roche et sa chaussée de pierre
Le Moulin de la Roche et sa chaussée de pierre
Le vieux moulin a longtemps été fréquenté par les gens du Longeron et des paroisses voisines. On y accédait à pied ou à cheval par un pont de pierre trop étroit pour une charette, ce qui limitait la quantité de sacs de farine qu'on pouvait y apporter. Le moulin fut donc rebâti à son emplacement actuel au bord de la rivière.

Baptiste Morillon, le dernier meunier, a exercé son métier jusqu'en 1922, époque à laquelle les moulins ont succombé face à la modernité. Laissé à l'abandon pendant de longues années, le bâtiment a repris vie en 1970 lorsqu'il fut transformé en café « Chez Maurice ». Il devint rapidement le rendez-vous privilégié des promeneurs, des pêcheurs et des chasseurs.

Entièrement restauré, le moulin est devenu aujourd'hui un gîte rural, idéalement situé dans la vallée de la Sèvre pour les amoureux de la nature, sur des sentiers pédestres pour les randonneurs, et sur des eaux poissonneuses pour les amateurs de pêche.

Rédigé par N. D. le Mercredi 20 Juillet 2011 à 15:09 | Lu 1169 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter