Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1658 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 2016 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3627 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1284 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2880 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Neuvy-en-Mauges : le trésor de la Morosière dormait sous une allée

En 1878, trois journaliers travaillant à relever une allée du château de la Morosière, sur la commune de Neuvy-en-Mauges mettent à jour une bourse remplie de pièces d'or anglaises.
Retour sur cette formidable découverte qui ne manqua pas de marquer la mémoire collective locale. Ce trésor fut évalué à l'époque à 45 000 francs or, soit aujourd'hui l'équivalent de 130 000 euros, il fut trouvé dans l'allée située derrière le château, appelée depuis lors l'allée de la Boursée, par référence à la bourse qui contenait les pièces d'or.


Le trésor de la Morosière était composé de pièces anglaises, équivalent à une valeur de 45000 francs de l'époque.
Le trésor de la Morosière était composé de pièces anglaises, équivalent à une valeur de 45000 francs de l'époque.
"On raconte qu'il y avait trois journaliers qui travaillaient sur place à redresser l'allée. Ils sont tombés sur un trésor de pièces d'or. Ils étaient enchantés, mais alors que faire de ça. Ils ont été trouver à Chalonnes-sur-Loire un agent de change. Mal leur en a pris car quand l'agent de change quand il a vu ces gens là lui amener autant d'argent. Il a douté un peu d'où cela pouvait provenir, alors il a averti un de ses clients, le baron de la Paumélière, résident à Neuvy, qui a prévenu la comtesse propriétaire du château. Ils ont été convoqué par la Comtesse et ont du rendre leur argent. Avec cet argent là la comtesse Jeanne des Cars construit l'école de garçons et le patronage." Un des jeunes, avait 18 ans, a été renvoyé. Il est devenu jardinier à la cure de Chemillé.

(D'après le récit de M. Louis Meignan, habitant de Neuvy-en-Mauges, août 2013)




Le château actuel fut construit de 1856 à 1868 par le vicomte Jean Des Cars.
Le château actuel fut construit de 1856 à 1868 par le vicomte Jean Des Cars.
La question se pose alors est la suivante : Pourquoi des pièces anglaises se seraient-elles retrouvées ici en plein coeur des Mauges ? L'une des hypothèses qui peut être avancée est la suivante :

Jean Nicolas Stofflet, chef vendéen, avait établit en 1795, à la Morosière, son quartier général. Dénoncé, il fut arrêté à la ferme de la Saugrenière, située à 3 km du château le 24 février 1793 puis exécuté à Angers le 25 février 1796.

Le trésor composé de pièces d'or anglaises pourrait constituer une partie de son trésor de guerre. Stofflet avait installé à Neuvy une imprimerie, et l'on raconte qu'une grande somme d'argent fut également cachée à la fin de la guerre et ne fut jamais été retrouvée. Peut-être s'agit-il d'une partie de ce trésor ?

Le domaine du château de la Morosière, s'étendant à l'origine sur 27 hectares est aujourd'hui scindé en deux parties : les dépendances et une partie du parc 18 hectares sont la propriété de la ville de Chatenay Malabri qui y a ouvert un centre de vacances et d'éducation, l'autre partie s'étendant sur les 9 hectares restants est une propriété privée sur laquelle s'élève le château en cours de rénovation. Le parc du domaine de la Morosière n'est pas accessible au public.


Rédigé par Mickaël LECLERC le Mercredi 21 Août 2013 à 14:08 | Lu 2279 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter