Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
Jc Menard | 23/01/2015 | 1422 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
Jc Menard | 23/01/2015 | 1806 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3434 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
Jc Menard | 20/11/2012 | 1183 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2665 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Quand Mère Nature se déchaîne sur les Mauges

En cet hiver 2014 où les tempêtes se succède les unes après les autres, il est bon de rappeler qu'il y a quelques années, les Maugeois ont également eu leur lot de catastrophes naturelles : tornades, orages, inondations...Le patrimoine des Mauges a parfois souffert des caprices de la météo.


La foudre s'abat sur les clochers

Les voûtes de l'église de Roussay, défoncées par la chute du clocher due à la tempête du 21 décembre 1921.
Les voûtes de l'église de Roussay, défoncées par la chute du clocher due à la tempête du 21 décembre 1921.
Au Puy-Saint-Bonnet, la petite chapelle du Chêne-Rond, dominant les landes du même nom, est frappée par la foudre le 18 mai 1914 vers 6 heures et demi du soir. La chapelle élevée en 1862 est alors sérieusement endommagée. La statue de la Vierge couronnant l'édifice est réduite en mille morceaux, on en retrouve des morceaux à plus de 20 mètres de l'édifice. La structure de l'édifice est sérieusement endommagée par des lézardes apparaissent dans les contreforts. La chapelle ne sera réparée qu'en 1920 à cause de la guerre. Une nouvelle statue de la Vierge sculptée par le choletais Biron sera réinstallée. On y ajoute alors un paratonnerre.

A Saint-Léger-sous-Cholet, le 31 octobre 1915 à 15 heures, la foudre s'abbat sur l'église lors d'un violent orage sans que personne ne remarque rien hormis quelques uns ayant senti une odeur de poudre dans l'air.
Peu après les Vêpres, vers 17 heures, l'incendie gagne le clocher et devient visible. Les pompiers de Cholet sont alors alertés et arrivent avec leur pompe à bras 2 heures après l'impact, pour aider les habitants de St Léger éteindre l'incendie. Des militaires du 77e R-I en casernement à Cholet arrivent également en renfort. Ils rencontrent de grandes difficultés pour éteindre le feu et ne peuvent empêcher la croix du clocher de 500 kg de tomber à terre ainsi que les cloches et l'horloge de l'église.
Le reste de l'église n'est pas touchée et la Toussaint y est célébrée. Une cloche non brisée est remontée à l'emplacement de l'horloge. Dès 1916, malgré la guerre, la reconstruction commence, les cloches sont refondues pour en créer de nouvelles.
En 1922, le sort s'acharne, de nouveau, la foudre tombe sur le clocher de Saint-Léger. Pas d'incendie cette fois ci mais la toiture et le clocher sont endommagés par des lézardes. Peu de temps après la réparation, un paratonnerre par l'entreprise Descoings de Cholet.

La tornade de 1978

Le clocher de l'église de Villeneuve, au Fief-Sauvin
Le clocher de l'église de Villeneuve, au Fief-Sauvin
Le 13 décembre 1978, une tornade localisée traverse le bourg du Fief-Sauvin et coupe littéralement la nef de l'église de Villeneuve (ancien village rattaché a la commune du Fief-Sauvin à la Révolution) en deux parties. Cet événement restera marqué dans les mémoires des habitants. Après la catastrophe, il sera décidé de démolir la nef en ne gardant que le clocher datant de 1876. Celui-ci est encore visible aujourd'hui. Un nouveau lieu de culte moderne sera construit en 1981 plus en retrait du clocher, à la place de l'ancien chœur.



Rédigé par Mickaël LECLERC le Jeudi 6 Février 2014 à 19:47 | Lu 816 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter