Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1660 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 2018 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3627 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1284 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2881 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Saint-Léger-sous-Cholet il y a 150 ans : une nouvelle église pour la commune nouvellement créée.

En 2013, la commune de Saint-Léger va célébrer ses 150 ans d'existence. Autrefois rattachée à la commune du May-sur-Evre, distante de 5 km, le hameau de Saint-Léger-du-May est officiellement devenu une commune, et non sans peine, en 1863. La même année, la nouvelle église commencée en 1861 est bénie et ouverte au culte.


La chapelle de Saint-Léger s'élevait quelques dizaines de mètres au sud de l'église actuelle.
La chapelle de Saint-Léger s'élevait quelques dizaines de mètres au sud de l'église actuelle.
Saint-Léger sous Cholet a longtemps été dans le giron du village du May-Sur-Evre. Sous l'ancien régime, le hameau dispose d'un chapelle construite par le seigneur du Landreau dans la deuxième moitié du XVIIème siècle. Mais ce lieu n'est qu'une annexe de la paroisse du May-sur-Evre, pour assister à la messe, faire baptiser les enfants et enterrer les morts il faut se déplacer au May-sur-Evre.
Ce petit bourg situé au Nord de Cholet, contrairement à sa dénomination, va mettre plusieurs année a acquérir son autonomie et indépendance par rapport à la paroisse du May-sur-Evre. En 1826, le bourg est définitivement érigé en paroisse.

Au milieu du XIXème siècle, L'ancienne chapelle est très détériorée par le temps. Elle disposait d'un clocher extérieur surmonté d'une flèche d'ardoises et d'une nef couverte de tuiles. L'édifice était pourvu de baies en plein cintre à l'entourage de briques sur chant. Cette architecture est typique de la région et se retrouve dans les maisons du bourg. La sacristie se situait à gauche du cœur.

La paroisse ne disposant pas de moyens financiers suffisants mettra plusieurs décennies à obtenir l'édification d'une nouvelle église. La commune du May-sur-Evre n'offrit aucune aide financière. Ceci s'expliquant facilement par le fait que le bourg de Saint-Léger avait depuis longtemps émis le souhait de se séparer d'elle.

Vue de Saint Léger dans les années 50, au fond, l'église située route de Beaupréau.
Vue de Saint Léger dans les années 50, au fond, l'église située route de Beaupréau.
L'église actuelle dédiée à Saint-Léger, l'un des saint patrons les plus répandus en France. Elle fut édifiée dans un style néo-gothique avant même la création de la commune à partir de 1861 sur les plans de l'architecte Simon. Elle est constituée d'une nef de quatre travées décorées de beaux vitraux évoquant la vie de Saint-Léger et de la Vierge. Le clocher par manque de moyens n'est pas édifié, il ne sera construit qu' ultérieurement dans les années 1870.

La nouvelle église est bénie le 30 octobre 1863 en grandes pompes. La même année, la bourgade obtient la création d'une nouvelle commune. Ainsi au terme d'un combat de près de 70 ans, Ce petit hameau de 672 âmes voit aboutir un vœu depuis longtemps prononcé. Celui de se détacher de la commune du May-sur-Evre.

Cette nouvelle église édifiée non sans mal, sera touchée deux fois par la foudre, en 1915, ce qui provoqua un incendie important et en 1922. Elle incarne l'identité de la nouvelle commune. Embellie au fur et à mesure des années grâce aux dons de généreux paroissiens, on peut y admirer de magnifiques clefs de voûte peintes, caractéristiques de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle.
Rédigé par Mickaël LECLERC le Dimanche 10 Mars 2013 à 09:34 | Lu 438 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter