Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1464 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1845 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3452 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1191 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2690 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Cholet : le jardin de curé de Saint-Pierre, un petit coin de paradis en plein coeur de ville

Il y a dix ans, le jardin de curé de 625m² avait piètre allure avec son mètre d'herbe haute. Il aurait pu rester des années à l'abandon sans la volonté de l'abbé Paul Vincent et l'intervention de M. Pierre Bourre qui s’attela à a remise en état de ce jardin en 2005. Ils sont aujourd'hui deux bénévoles a avoir retroussé leurs manches tout au long de l'année afin d'entretenir ce petit écrin de verdure caché en en plein cœur du centre-ville.


Le jardin de curé est accessible lors des visites proposées par l'office de tourisme
Le jardin de curé est accessible lors des visites proposées par l'office de tourisme
Quelle en fut pas la surprise de Pierre Bourreau lorsqu'il entra pour la première fois dans ce jardin, jouxtant le presbytère Saint-Pierre. Un bel espace silencieux en plein cœur de ville mais totalement envahi par l'herbe. Il fallut plusieurs aller-retour à la déchèterie afin de vider le jardin des objets et végétaux qui s'étaient entassés ici depuis plusieurs dizaines d'années.

Du jardin historique, subsiste de beaux poiriers anciens taillés en espaliers, d'anciens buis, symbole d'immortalité, bordant les deux allées qui en se croisant en formant une croix latine ainsi qu'une grande statue du Sacré-Cœur de Jésus.

Ce jardin avait pour principale vocation d'alimenter la table des prêtres résidents au presbytère en fruits et légumes. Le presbytère ne comptant plus qu'un prêtre résident. Cette vocation a peu a peu laissé la place à une autre qui est de cultiver des fleurs afin de fleurir l'église Saint-Pierre toute proche. Les légumes récoltés alimentent toujours la table de la maison des œuvres, nouvelle résidence des prêtres choletais.



L'allée de buis permettait de diviser le jardin en quatre parties
L'allée de buis permettait de diviser le jardin en quatre parties
Après un long travail de nettoyage de l'enclos, les bénévoles décaissèrent le terrain afin de le rendre cultivable.

Il fut par la suite décidé de reconstituer un jardin de curé traditionnel. Ce dernier doit répondre à sept principes. On doit y trouver : des fruits et légumes pour le curé , des plantes aromatiques, des plantes médicinales, des fleurs d'ornement pour l'église, des plantes symboliques à connotation religieuse, de la vigne pour le vin de messe et de l'eau.

Parmi ces plantes symboliques certaines portent des beaux surnoms tel le bleuet surnommé "la barbe du bon dieu", ou le muguet appelé "les larmes de Notre Dame". On trouve également parmi les légumes une variété de tomate renvoyant au saint patron de la paroisse "la tomate Saint-Pierre", ou le topinambour appelé "artichaut de Jérusalem"



Dans un angle du jardin, une statue du Sacré-cœur veille sur le jardin
Dans un angle du jardin, une statue du Sacré-cœur veille sur le jardin
Le jardin de curé de Saint-Pierre est accessible en période estivale, lors des visites proposées par l'office de tourisme de Cholet.



Rédigé par Mickaël LECLERC le Mercredi 4 Septembre 2013 à 18:37 | Lu 929 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter