Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1660 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 2018 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3627 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1284 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2881 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Comment s'appellent les habitants… ? du canton de Beaupréau

Petit inventaire des « gentilés » (nom donné aux habitants d'un lieu). Première étape, le canton de Beaupréau.


Le château de Beaupréau
Le château de Beaupréau
Andrezé : les Andrezéens et les Andrezéeennes.
Ce gentilé est construit sur le modèle -é/-éen : Candé, Candéen, Chazé-sur-Argos, Chazéen, etc. Mais l’emploi de ce suffixe n’est pas systématique (voir plus bas : Gesté).

Beaupréau : les Bellopratains et les Belloprataines.
On y retrouve l’étymologie du nom de la commune : bellum pratum (beau pré) ou bellum pratellum (beau petit pré), qu’on retrouve cité à la fin du XIe siècle en Bello Pratello.

Bégrolles-en-Mauges : les Bégrollais et les Bégrollaises.

La Chapelle-du-Genêt : les Capello-Genestois et les Capello-Genestoises.
Vient du latin capella, chapelle ; le -ê- est la contraction de -es- (forêt / forestier).

Gesté : les Gestois et les Gestoises.

Jallais : les Jallaisiens et les Jallaisiennes.

La Jubaudière : les Jubaudois et les Jubaudoises.

Le May-sur-Èvre : les Maytais et les Maytaises.
Le nom de la commune a pour étymologie ulmetum (lieu planté d’ormes), du latin ulmus (orme). Ulmetum est mentionné au XIe siècle pour désigner la paroisse du May. « Ul- » a été interprété comme un article. La désinence « -um » est tombée, mais le -t- s’est maintenu dans le gentilé.

Le Pin-en-Mauges : les Pinois et les Pinoises.
Également entendu : les Penauds et les Penaudes.

La Poitevinière : les Pictavinériens et les Pictavinériennes.
La paroisse est mentionnée sous le nom de Pictavineria dans un écrit du XIIe siècle. Son origine est à rapprocher du mot Poitevin (Picton au Haut Moyen-Age) et du Poitou dont les Mauges bordaient la frontière.

Saint-Philbert-en-Mauges : les Philbertains et les Philbertaines.

Villedieu-la-Blouère : les Théopolitains et les Théopolitaines.
Vient du grec θεός (« théos », dieu) et πόλις (« polis », ville).
Rédigé par N. D. le Mercredi 28 Septembre 2011 à 13:18 | Lu 3693 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter