Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1745 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 2077 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3681 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1303 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2946 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Gesté : des notes intéressantes sur l'histoire locale retrouvées dans les registres paroissiaux

Au cours de ses recherches dans les registres paroissiaux, le généalogiste tombe parfois sur des notes écrites en marge des actes de baptême, de mariage et de sépulture. Bien que non destiné à cet usage, le registre paroissial faisait parfois office de journal pour le vicaire ou le curé. Celui-ci en fonction de ses humeurs, notait les anecdotes dont il était témoin ou celles dont il avait entendu parlé.
Ainsi en 1775, le vicaire Drouchaux, de Gesté, a inscrit en marge de son registre, une liste d' évènements s'étant déroulés de 1740 à 1775. Si cet homme prend le soin de les noter, c'est qu'il les avait retenu comme remarquables.


Gesté : des notes intéressantes sur l'histoire locale retrouvées dans les registres paroissiaux
Voici le texte retrouvé, reproduit avec l'orthographe de l'époque, tel qu'il se trouve dans les registres paroissiaux de Gesté.

"Table des choses remarquables

Mr Jacques Courtin curé de Gesté à fait bâtir en 1773 les trois autels de cette église à ses frais et dépens.

Le bled à valu jusqu'à trois livres le boisseau pendant huit ans. La misère à été extrême. Monsieur Jacques Courtin a nourri plus de soixante ménages pendant ces temps misérables, c'est-à-dire depuis 1767 jusqu’à 1775. Le boisseau pèse vingt huit livres.

Les jésuites ont été chassés de ce royaume en 1762 ou environ et le pape Cément quatorze, Laurent Gangonelli les a détruit en 1773 par une bulle du mois de juillet.

Clément quatorze est mort le 22 septembre 1774

Pie six a été intronisé en février 1775

Louis quinze roi de France est mort à Versailles le dix mai 1774. Louis seize lui a succédé à l’age de vingt ans sacré à Rheims

Naissance de monseigneur le duc d’Angoulème fils de Monseineur le comte d’Artois, frère du roi le 6 aoust 1775

L’église du chapitre de Beaupréau batie en 1770

Le château de Beaupréau mis à la Moderne en 1775

Mr Jacques de Grace évesque d’Angers en 1759 et suivantes, successeur d’un saint prélat jean de Vaugirault, angevin. Monseigneur Jacques de Grace est de picardie.

La fosse à Nantes a été batie de nos jours

Le château de Monjoufrai en mazé près angers et Beaufort bati en 1774.

La confrairie des agonizants est très ancienne en cette église. L’église est très ancienne.

Mr Rollan prieur de Gesté, archidiacre de Poitiers a arresté à Mr de Sourdis d’Escoubleau seigneur de Gesté a arresté ….. son prieuré pour deux mille quatre cens livres en 1774. C’est à bon marché. La cure est pauvre.

Mrs Simicas, angevins ont fait les autels de cette église se cotn eux qui ont décoré l’église de Saint Quentin, du Pin en Mauges, de Touarcé, de Mozé, du May, de Forges près Saumur, de Denée, de Meurs et autres, ils ont bati le château de Monjaufrai.

Les inondations ont été très grandes en 1770 ou environ surtout sur la Sevre Clisson a été bien endommagé.

Le tonnerre est tombé à Montingné près Montfaucon en 1740 ou environ, pendant l’avent ou il a fait un fracas horrible dans l’église. Mrs Simiers l’ont établie.

Louis quinze a cassé ses parlements du royaume en 1770, ils ont été retablis par Louis seize en 1774.

La guerre a été violente entre le grand seigneur le roi de Prusse, l’impératrice de Russie : la Pologne en été la victime en 1772, 1773 et suivantes

Voltaire et jean jacques Rousseau fameux impies et libertins de nos jours ont causé un grand dommage à la religion par leur infames écris. Les jeunes gens et les libertins ne lisent que ces mauvais livres. Cependant le clergé est très reglé en Anjou et ailleurs.

Mort de Mr de la Musandière evesque de Nantes très digne prélat en 1775.

Total des communians du bourg de Gesté en 1775 : 400
Total des petits enfans du bourg : 140
Total des communians de la parroisse en Metayries : 680
Total des enfans des metayries : 222


Le total général des communians en 1775 se monte à mille quatre vingt, celui des enfans depuis onze ans et au dessous à trois cens soixante deux."

(p. Drouchaux vicaire de Gesté)

Singulier et intéressant point de vue d'un vicaire de campagne à la veille de la Révolution française, qui nous renseigne sur l'état d'esprit de cet homme d'église, l'état de la commune et de la province en 1775. Ces note précieuses montrent également les informations auxquelles cet homme avait accès à l'époque.


Rédigé par Mickaël LECLERC le Mardi 18 Juin 2013 à 14:16 | Lu 504 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter