Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1658 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 2016 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3627 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1284 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2880 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

La Tourlandry, il y a 30 ans, les murs du presbytère livraient leurs petits trésors...

Il y a bientôt 30 ans, le village de la Tourlandry faisait la une des journaux. A l'occasion de la réhabilitation en logements de l'ancien presbytère construit en 1743 par l'abbé François Jeanneau, un trésor datant de la Révolution était mis au jour dans le creux d'un des murs du bâtiment. Voici comment le bulletin communal de l'époque rédigé par Michel l'Ancien en rendait compte.


L'ancien presbytère de la Tourlandry rénové en 1984, fut construit en 1743.
L'ancien presbytère de la Tourlandry rénové en 1984, fut construit en 1743.
" La rénovation du bâtiment du presbytère sera bientôt achevée, mais nous ne sommes pas au bout des surprises !

Déjà, un mois de Janvier, au cours de la démolition d'une partie des murs, les maçons avaient découvert une belle pierre de l'ancienne église, démolie en 1798, portant une inscription de 1821 et le nom de M. le Curé ROBINEAU, qui avait relevé l'édifice de ses ruines après la tourmente révolutionnaire.

Une deuxième découverte : une place portant la date de la bénédiction de la première pierre de l'église nouvelle par Mgr F.MATHIEU le 18 mai 1896.

Jamais deux sans trois dit-on ! En fin de semaine, un ouvrier maçon travaillant au ravalement du mur arrière du bâtiment, intrigué par la résonance d'une pierre, la soulève, et , à sa grande surprise, découvre une "cache" dans laquelle se trouvait une boite en bois, contenant des "assignats" et des "papiers-monnaie", signés de Stofflet, ainsi qu'une lettre destinée au desservant de la paroisse en partie illisible."





Exemple d'un papier monnaie semblable à ceux retrouvés, signé par Stofflet
Exemple d'un papier monnaie semblable à ceux retrouvés, signé par Stofflet
"Les assignats, papiers-monnaie, créés sous la Révolution Française et dont la valeur était assignée sur les biens nationaux, valent vingt cinq livres, loi du 16 décembre 1791 et cinq livres, en date de mai 1791- 1er novembre 1791 et 30 avril 1792.
Sur les papiers-monnaie retrouvés figure la mention suivante :
Bons Stofflet, papiers-monnaie de dix-cinq livres et même dix sous, "commerciables" pour objets à fournir à l'armée vendéenne et remboursables à la paix.

Au retour de la Virée de Galerne, Stofflet et Henri de la Rochejacquelin avaient repassé la Loire à Ancenis le 20 décembre 1793. après la mort de Monsieur Henri, le 28 janvier 1794, près de Nuaillé, Stofflet avait organisé au coeur de la forêt dites de Vezins, un refuge central, au lieudit Cimetière des Martyrs, avec ateliers d'armes, imprimerie, hôpital, magasins de vivres et de munitions.

À Maulévrier, le 7 octobre 1794, Stofflet prit un arrêté, créant 6 millions de papiers monnaie, avec cours forcé, que ses chasseurs eurent chargé d'imposer."

La boîte en bois et son contenu sont aujourd'hui visibles au Mémorial de la Vendée des Lucs-sur-Boulogne dans une vitrine dédiée aux guerres de Vendée.
Rédigé par Mickaël LECLERC le Dimanche 7 Avril 2013 à 18:05 | Lu 683 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter