Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1823 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 2156 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3768 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1366 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 3017 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Le cardinal Luçon : un homme au destin inattendu qui aura bientôt son mémorial

Le personnage du cardinal Luçon, natif de Maulévrier, est aujourd'hui rappelé à la mémoire collective à l'occasion de la création d'un mémorial retraçant sa vie.
Cet homme qui fut curé du petit village maugeois de la Jubaudière puis curé de Notre-Dame de Cholet fut vite appelé à jouer un rôle de grande envergure durant la Première Guerre mondiale en tant qu’archevêque de Reims. Le personnage avant d'exercer de hautes fonctions ecclésiastiques, marqua par sa simplicité et son caractère la région choletaise.


Portrait de l'abbé Luçon vers 1870 (1842-1930) (source : association cardinal Luçon)
Portrait de l'abbé Luçon vers 1870 (1842-1930) (source : association cardinal Luçon)
Louis-Henri-Joseph Luçon est né le 28 octobre 1842 dans une petite commune située aux confins du Maine-et-Loire. Issu d'une famille modeste, son père exerçait le métier de tisserand.
Le jeune homme fera ses études à Cholet, au collège municipal situé rue du Devau. Il effectue ses études théologiques au grand séminaire d'Angers.

Louis Luçon est ordonné prêtre le 23 décembre 1865. Il exerce d'abord son ministère à Saint Lambert du Lattay. Remarqué par Monseigeur Freppel, évêque d'Angers, il est envoyé à Rome approfondir sa formation théologique. A son retour en 1875, il souhaite se rapprocher de sa famille est est nommé curé de la Jubaudière au grand regret de Mgr Freppel qui l'espérait professeur à l'Universite Catholique de l'Ouest qu'il avait fondé. l'abbé Luçon restera à la Jubaudière jusqu'en septembre 1883 où il est est nommé non sans surprises, curé de Notre-Dame de Cholet, à l'époque l'une des plus grandes paroisses du diocèse. Cette nomination n'est pas une sinécure, l'abbé Luçon doit reprendre les travaux de reconstruction de l'église Notre Dame entrepris par son prédécesseur, l'abbé Coûtant. Il supervise et mène avec brio la construction de la nef et des flèches.

Le monument à la gloire du cardinal Luçon dessiné par Maurice Laurentin- chapelle latérale de l'église Notre-Dame de Cholet
Le monument à la gloire du cardinal Luçon dessiné par Maurice Laurentin- chapelle latérale de l'église Notre-Dame de Cholet
En février 1888, après avoir été, malgré lui, sacré évêque de Belley en l'église Notre-dame de Cholet, il quitte les Mauges pour son nouveau diocèse. En 1906, il est nommé archevêque de Reims puis le 21 février 1906, Pie X le fait cardinal. Situé juste à l'arrière du front pendant la première guerre mondiale, il se comporte de manière exemplaire et décide de rester à Reims malgré les dangers des bombardements qui pilonnent la ville et la cathédrale. Par son courage et son caractère emprunt d'humanisme il inspire le respect à ses ouailles. Après la guerre, il se consacre à la restauration de la cathédrale de Reims très endommagée par quatre années de conflit.

Le cardinal Luçon au début du XXème siècle.
Le cardinal Luçon au début du XXème siècle.
À l'annonce de sa mort le 28 mai 1930, les Choletais décident de lancer une souscription afin d'édifier un monument en souvenir de cet homme glorieux ayant marqué de son emprunte le paysage choletais. Le 21 septembre 1931, un monument en son honneur est inauguré dans la chapelle latérale du Rosaire, en l'église Notre-Dame de Cholet, sur ce monument dessiné par Maurice Laurentin et exécuté par Charles Maillard, figurent, en médaillon, son portrait de profil en bas relief, ses armoiries de cardinal accompagnées de sa devise : "In Fide Lenitate" (dans la foi et la douceur) ainsi que les différentes charges religieuses qu'il a exercé depuis son passage à Cholet.

Actuellement, un mémorial sur le cardinal Luçon est en projet à Maulévrier son village natal, il devrait ouvrir à l'été 2013. Installé dans un ancien prieuré, ce mémorial présentera certains objets ayant appartenu au cardinal Luçon tels que son bréviaire, sa bague pastorale...
Rédigé par Mickaël LECLERC le Jeudi 7 Mars 2013 à 12:15 | Lu 850 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter