Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1464 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1845 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3452 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1191 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2690 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Les Jardins de la Cure, le belvédère de Mortagne

Inaugurés le samedi 24 mars dernier, les Jardins de la Cure n’ont pas attendu bien longtemps pour être investis par les Mortagnais, d’autant que les beaux jours ont fait de cet endroit baigné par le soleil un havre de quiétude, propice à la promenade, à la méditation et à la découverte.


L'escalier qui descend de la cour du presbytère vers le potager
L'escalier qui descend de la cour du presbytère vers le potager
Le site a une longue histoire. Accroché aux anciennes fortifications, dont l’assise de la tour de Tirepoint qui soutient le potager garde la trace, il était jadis dépourvu de végétation afin d’assurer la défense de la ville.

Le logis de Tirepoint, dont on franchit le porche pour accéder aux jardins actuels, souffrit des destructions de la période révolutionnaire. Il fut restauré, avant que ne débute l’aménagement des terrasses, entrepris au XIXe siècle, à une époque où il fallait fournir du travail aux familles touchées par les crises du textile.

Le potager
Le potager
En 1907, la famille Boutillier de Saint-André fit don de son logis de Tirepoint et de ses jardins à la paroisse. Le presbytère s’établit donc dans le logis et l’orangerie devint le « familial », une salle de patronage.

En 1974, la commune acquit le « familial » et une partie des jardins. Cette acquisition fut étendue en 1991 au logis et aux parcelles hautes.

Vue sur la Grande Terrasse
Vue sur la Grande Terrasse
Les années 2000 virent la rénovation du Piment familial (2005-2007) et le projet d’un réaménagement des Jardins de la Cure commencé en novembre 2010. Après dix-huit mois de travaux, le nouvel espace vert a été inauguré le 24 mars 2012 pour le plus grand bonheur des Mortagnais qui en ont pris possession aux premiers beaux jours.

Le chantier de restauration a permis de remettre en valeur les maçonneries, parfois effondrées, qu’il a fallu dégager d’une végétation envahissante, et pour certains éléments, comme les escaliers, les démonter et les remonter pierre par pierre. L’escarpement du terrain a naturellement compliqué cette entreprise.

Le panorama sur la vallée de la Sèvre nantaise
Le panorama sur la vallée de la Sèvre nantaise
Le résultat est remarquable. Le promeneur peut désormais flâner au gré des terrasses et des chemins qui dévalent au flanc du coteau, dans un élégant décor qui n’est pas sans évoquer les paysages clissonnais. Un effort particulier a été fourni pour une gestion respectueuse de l’environnement : l’eau s’écoule ainsi de bassins en fontaines, tout en assurant l’arrosage des jardins, et la végétation, soignée dans la partie haute, est laissée plus libre à mesure que l’on descend vers la Sèvre. Au bas des Jardins, le chemin rejoint le « Clair de Jau », qui borde pratiquement le cours de la rivière, intégrant cet espace superbe aux circuits de promenade qui serpentent à travers la vieille ville.

Plan des Jardins de la Cure, exposé sous le porche du presbytère
Plan des Jardins de la Cure, exposé sous le porche du presbytère

Le début des travaux des Jardins de la Cure en janvier 2011 :


Etat des travaux des Jardins de la Cure en novembre 2011 :

Rédigé par N. D. le Mardi 3 Avril 2012 à 21:49 | Lu 808 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter