Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1780 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 2121 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3728 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1332 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2979 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Recette vendéenne : la brioche pâcaude

Pour les fêtes de Pâques, Gigi dite « la Chouette » nous a cuisiné la brioche que l’on prépare en Vendée à la fin du Carême, d’où son nom de « pâcaude ». Symbole d’abondance, elle marque également la fin des rigueurs de l’hiver et l’arrivée du printemps que chacun espère plein de promesses.


Photo 1 : Je mélange la farine, le beurre, le sucre et le sel…
Photo 1 : Je mélange la farine, le beurre, le sucre et le sel…
Voici les ingrédients nécessaires à sa confection :
– 1 kg de farine fine
– 4 œufs
– 150 g de beurre
– 250 g de sucre en poudre
– 45 cl de lait
– 3 cuillères à soupe de crème fraîche
– 50 g de levure fraîche (levure de boulanger)
– 1 gousse de vanille
– 2 cuillères à café de sel fin
– 25 cl d’eau-de-vie
– 2 cuillères à café d'eau de fleur d’oranger

Photo 2 : J'ajoute le lait à la pâte…
Photo 2 : J'ajoute le lait à la pâte…
Et voici la recette de la Chouette :
 
Dans un premier temps, je fais chauffer 25 cl de lait en y plongeant la gousse de vanille fendue en deux.
 
Dans un grand récipient, je verse mon kilo de farine que je creuse au centre pour y déposer les 250 g de sucre en poudre, les 150 g de beurre, les 2 cuillères à café de sel fin (photo 1). J’ajoute 3 œufs, un par un, en mélangeant énergiquement le tout avec un fouet. Je complète cette préparation en versant doucement le lait à la pâte en demandant à Jean-Pierre dit « la Braconne » (accessoire pratique, mais non fourni avec la recette) de la malaxer (photo 2).

Photo 3 : Je verse ma préparation (lait, crème fraîche, eau-de-vie et fleur d'oranger) sur la pâte…
Photo 3 : Je verse ma préparation (lait, crème fraîche, eau-de-vie et fleur d'oranger) sur la pâte…
Dans un autre récipient, j’ai mélangé la levure fraîche dans 20 cl de lait tiède et j’y ajoute la crème fraîche, l’eau-de-vie et l'eau de fleur d’oranger. Je verse le tout sur la pâte (photo 3), tandis que Jean-Pierre la travaille jusqu’à ce qu’elle soit homogène et bien souple (photo 4). Je la couvre ensuite d’une serviette pour la laisser lever pendant environ 2h30.

Photo 4 : Il faut travailler la pâte pour qu'elle soit souple et homogène…
Photo 4 : Il faut travailler la pâte pour qu'elle soit souple et homogène…
Pour la cuisson, j’étale du beurre et de la farine sur la plaque de mon four. Je divise ma pâte en trois morceaux égaux, qui doivent symboliser la Sainte Trinité. Avec un couteau, je la fends pour qu'elle n'éclate pas pendant la cuisson. Pendant que mon four préchauffe pendant un quart d’heure, j’étale sur la pâte le jaune de mon quatrième œuf qui fera dorer la brioche. J’enfourne le tout à 250°C environ (thermostat 8/9) pendant une demi-heure. Quand la brioche est bien dorée, je la retire du four pour la laisser refroidir.

Recette vendéenne : la brioche pâcaude
Et voilà, il n’y plus qu’à servir le jour de Pâques, soit nature, soit avec de la confiture…

(Source : Les Brigands du Bocage )
Rédigé par N. D. le Samedi 7 Avril 2012 à 12:26 | Lu 1342 fois
Notez


1.Posté par Le Hibou le 20/04/2019 18:31
Bonjour,
Magnifique mise en scène pour cette recette. Mais avec un léger problème pour moi: pâte trop liquide, j’ai dû ajouter de la farine. 45 cl de lait et 25 cl d’eau de vie, sont elles les bonnes proportions? N’est ce pas plutôt 20 cl de lait et 10 cl d’eau de vie?
Continuez en tout cas!
Belles fêtes de Pâques.

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter