Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1658 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 2016 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3627 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1284 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2880 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Beaupréau : le patronage Jeanne d'Arc

Voici l'histoire d'un bâti bien connu des Bellopratains, le patronage Jeanne d'Arc.


En 1912, on apercevait de loin la statue de Jeanne d'Arc posée sur l'une des tours du patronage.
En 1912, on apercevait de loin la statue de Jeanne d'Arc posée sur l'une des tours du patronage.
La construction du patronage Jeanne d'Arc remonte à 1912. Elle fut l'initiative de l'abbé François Legeay, cure de Notre-Dame de 1909 à 1925. De passage à Beaupréau, le supérieur de Châtillon, le chanoine Audouin lui avait fait don de la somme neçessaire à la construction.il chargea l'architecte Benaîteau d'en dresser les plans. En 1912, le père Legeay, lors d'une grande messe en chaire à prononcé sa requête."le patronage devant être place sous le vocable de Jeanne d'arc, une statue de la libératrice de la France devrait couronner cet édifice. Sitôt l'édifice terminé, Mme de la Vingtrie, épouse d'un ancien maire de Beaupréau (1892-1902) avait proposé son obole pour financer la statue. M. Bourget Victor , artisan peintre s'était engagé à mettre un revêtement d'or à cette statue comme cadeau de mariage de son fils et comme cadeau de ses propres noces d'argent.

Le 12 juillet 1912, la statue était livrée sur un char. La statue pesait 1 tonne 390 et mesurait 2,90 m de haut. Le 14 juillet 1912, un défilé s'organisa dans les rues de Beaupréau, avec une cantate à l'étendard, chanté par un choeur de jeunes gens et d'élèves. Quelques semaines plus tard, M. Subileau hissait la statue sur son piédestal. En 1947, la première restauration de la statue a eu lieu, par M. Bourget Victor fils, de sa couleur or la statue a été repeinte en couleur argent.


Aujourd'hui, on ne voit plus que le haut de l'étendard de la statue de Jeanne d'Arc, son socle à été réduit de hauteur et repoussé du côté rue.
Aujourd'hui, on ne voit plus que le haut de l'étendard de la statue de Jeanne d'Arc, son socle à été réduit de hauteur et repoussé du côté rue.
En 2001, l'association Saint-Jean-Baptiste, propriétare du patronage avait vendu les bâtiments à la commune. Des travaux de rénovation du cinéma (anciennement le patronage) devenait nécessaire, le conseil municipal, en vertu du principe de précaution, décida de descendre la statue, sans prévoir sa remise en place. Une pétition de 600 signatures obligea le conseil municipal à changer son point de vue.

La statue fut descendue le 1er février 2005 et a été restaurée par des bénévoles. Le 3 juin 2005, la statue fut sablée, le 7 juin 2005, une première couche de peinture préparatrice a été appliquée. Elle a été repeinte aux couleurs d'origine : or. La peinture or a été offerte par M. Bourget Jean-Luc, arrière-petit-fils et petit-fils des peintre de 1912 à aujourd'hui.

Fin juin 2005 la statue a été replacée sur un socle moins élevé et placée plus en retrait, de sorte qu'elle est plus visible de dos, côté rue, que de la cour. Mais l'essentiel est d'avoir pu sauver le monument.




Rédigé par Jacques PLESSIS le Jeudi 7 Novembre 2013 à 21:04 | Lu 1952 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter