Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1746 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 2077 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3682 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1304 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2947 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Chemillé : que reste-t-il de l'ancien château médiéval ?

Chemillé était au Moyen-Age une des places fortes du comté d'Anjou. Un château en pierre est attesté au XIème siècle. Que reste-t-il de cette ancienne forteresse moyenâgeuse ?


Carte postale (1905), dessin représentant l'ancien château détruit et sa porte Est conservée
Carte postale (1905), dessin représentant l'ancien château détruit et sa porte Est conservée
En observant un plan de la ville de Chemillé on peut remarquer que l'une des places du centre ville porte le nom de place du château. Pourtant, une fois sur place, il faut avoir l'oeil averti pour déceler les vestiges de cette forteresse incendiée durant les guerres de Vendée et détruite au XIXème siècle.

Il reste bien cette porte très bien conservée, datant du XIIIème siècle. Elle est située dans un angle de la place. Elle fut classée Monument Historique en 1976. Cette dernière est surmontée d'une curieuse sculpture surnommée "le bonhomme de Chemillé". Cette sculpture représente un homme brandissant une pierre dans ces mains semblant menacer toute personne passant sous cette porte en rucher d'abeilles.

L'ancienne porte du chateau de Chemillé
L'ancienne porte du chateau de Chemillé
Outre cette porte Est de l'ancien château qui ouvrait sur la cour où se trouve aujourd'hui un parking, Chemillé garde quelques vestiges de son ancien château telle la poterne sud, classée à l'Inventaire des Monuments Historiques, ainsi qu' une tour surnommée la "tour du Pendu".

On peut aussi admirer quelques pans des remparts du château,  rue des Quatre-Moulins et Rue Saint-Léonard, ainsi que les murailles de l'ancienne ville close depuis la Coulée Verte qui longe la rivière de l'Hyrôme, située en contrebas de la place du château.
Rédigé par Mickaël LECLERC le Mardi 19 Février 2013 à 19:42 | Lu 1557 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter