Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1631 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1994 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3595 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1277 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2841 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Le château de Beaupréau, 1000 ans d'histoire

Au plus loin que l'on peut remonter, le terrain où a été construit le château de Beaupréau a été donné par le comte d'Anjou, Foulques III à Josselin de Rennes vers 1014-1020. Autour, une palissade le protégeait en plus des douves et du pont-levis. L'enceinte servait également de sauvegarde aux populations qui vivaient à l'extérieur.


Aujourd'hui, le château de Beaupréau a garde son aspect extérieur d'origine, malgré quelques modifications.
Aujourd'hui, le château de Beaupréau a garde son aspect extérieur d'origine, malgré quelques modifications.
Peu de temps après, le petit-fils de Josselin, nommé Giroire, fondait le prieuré de Saint-Martin, qui fut confié aux moines de Saint-Serge. En 1062, il octroyait à ces derniers le droit de construire un bourg, en dehors des terres du château. Ce fut le commencement de l'agglomération de Saint-Martin. Cette paroisse devint peu à peu cinq fois plus importante que Notre-Dame, resserrée à l'intérieur des fortifications.

Jean de Beaupréau, chevalier réputé


Faute de ne pouvoir, dans ce condensé, énumérer toutes les familles qui se sont succédé au château de Beaupréau, il convient de rappeler quelques noms et faits les plus marquants : après Jocelyn de Rennes, Jean de Beaupréau a réuni les seigneuries de Beaupréau, la Jumellière et du Vieux Baugé. Il était un chevalier réputé qui fit paraître sa vaillance durant les guerres qui à l'époque, étaient nombreuses en pays d'Anjou.

Jean de Montespedon, a été chambellan de Louis XI et son petit-fils René de Montespedon, héritier de la baronnie de Chemillé, mourut à 18 ans au cours de la bataille de Pavie. (1525)

Charles de Bourbon (1562), duc de Beaupréau, devint gouverneur de Paris. Le 9 octobre 1565, son ami le roi de France, Charles IX, s'arrêta pour un grand dîner au château de Beaupréau. Il était accompagné de Catherine de Médicis, de la reine de Navarre et de son fils âgé de 12 ans, le futur Henri IV.

Le château de Beaupréau a été construit sur un terrain donne par Foulques III, comte d'Anjou, à Josselin de Rennes, vers 1014-1020
Le château de Beaupréau a été construit sur un terrain donne par Foulques III, comte d'Anjou, à Josselin de Rennes, vers 1014-1020
Henri de Navarre en 1575

Henri de Navarre revint seul, en 1575 à Beaupréau, où il fut reçu par la princesse de la Roche-sur-Yon, veuve de Charles de Bourbon. Jacques de Scepeaux, maréchal des armées du roi, acheta la terre de Beaupréau qui cessa alors d'appartenir aux descendants de la famille Montespedon.

Sa fille, Adélaïde, épousa en 1773, le marquis d'Aubeterre, lequel fut nommé maréchal de France en 1783 et mourut en 1789. Sa veuve, la maréchale d'Aubeterre, ayant pris à la Révolution le chemin de l'exil, revint par la suite au château de Beaupréau et le fit remettre en état. A son décès, la propriété revint à Adélaïde de la Tour-d'Auvergne, épouse du marquis Alexandre Emeric de Dufort Civrac (élu député de Maine et Loire)

A la mort du dernier des marquis de Civrac, sans héritier direct, le château revint au duc de Blacas jusqu'en 1958. Il fut vendu aux religieuses hospitalières de Saint-Joseph qui le transformèrent en maternité et en clinique de chirurgie générale. L'ouverture a eu lieu au milieu des années 1960.

Une vie de château pour les bébés

La maternité de Beaupréau comptait 25 lits et 43 salariés qui ont répondu aux besoins de la population des Mauges pendant 40 ans. En 2000, la fermeture de la maternité a été annoncée. De nombreuses manifestations ont eu lieu dans les rues de Beaupréau, Cholet et dans plusieurs villes des alentour pour la conserver. Malgré tous ces efforts, la maternité Saint-Joseph a fermé le lundi 31 juillet 2000.
Aujourd'hui, des appartements ont été créés à l'intérieur du château. Seuls les murs extérieurs gardent la mémoire de l'histoire du château de Beaupréau.



source : Jacques Plessis



Rédigé par Jacques Plessis le Mercredi 9 Octobre 2013 à 14:23 | Lu 5121 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter