Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
Jc Menard | 23/01/2015 | 1422 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
Jc Menard | 23/01/2015 | 1806 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3434 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
Jc Menard | 20/11/2012 | 1183 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2665 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Mauges : ces châteaux seigneuriaux en ruine qui disparaissent peu à peu

Ils sont encore une poignée dans les Mauges à avoir résisté à l'épreuve du temps, bien souvent incendiés durant les guerres de Vendée, ils ont été peu à peu délaissés et oubliés. Recouverts de lierre, ces vestiges de châteaux plus ou moins anciens, témoignent d'un passé glorieux. Peu à peu, le temps fait son oeuvre, dégradant pierre par pierre ces lieux, qui bien que très endommagés gardent encore des traces de notre histoire. Voici l'histoire de trois d'entre eux.


Les ruines du château des Hayes-Gasselin, à Andrezé.
Les ruines du château des Hayes-Gasselin, à Andrezé.
Le premier d´entre eux et peut être le plus imposant des Mauges se trouve à Andrezé. Il s'agit du château des Hayes-Gasselin. Datant du début du XVème siècle, ce château était à l'origine doté d'un pont-levis et entouré de douves et bordé d'un vaste étang aujourd'hui comblé. Ce château comportait un châtelet à tourelles, une tour, trois corps de logis et une chapelle dédiée à Saint-Gilles. On peut encore observer dans les pans de murs encore visibles aujourd'hui de belles cheminées à bottes.

Les propriétaires connus de ce château furent tour à tour : Jean Gasselin en 1434, puis Louis de Laval en 1528, Gilles Sanglier en 1545. Au XVIIème siècle la famille de Rohefort en devient propriétaire, puis au XVIIIème siècle le château passe à la famille Pantin de la Guère. Bernardin-Marie Pantin né en 1747, capitaine au régiment de Penthièvre et chevalier de l’ordre de Saint-Louis est le dernier châtelain qui réside au château.

En 1794, lors des Guerres de Vendée, le château des Hayes-Gasselin est incendié par les soldats républicains. La famille Pantin encore propriétaire après la Révolution le revend en 1871 au député Ambroise Joubert-Bonnaire. Le domaine appartient depuis 1893 à la famille de Clermont-Tonnerre. Il est inscrit au titre des Monuments Historiques depuis 1970.

Les ruines du château du Cazeau, au May sur Evre.
Les ruines du château du Cazeau, au May sur Evre.
Les ruines visibles ci-dessus sont celles du château du Cazeau, datant du XVème siècle et situé près du May-sur-Evre. À l'origine on entrait dans ce château par un pont-levis franchissant de larges douves. Le domaine était vaste et possédait une chapelle seigneuriale ainsi qu'une enceinte fortifiée. Ce château fut lui aussi victime d'un incendie provoqué par les troupes de Kléber lors de la bataille de Cholet en 1793. Aujourd'hui deux tours, datant du XVème siècle, résistent tant bien que mal au temps qui passe.

Les ruines du château de la Gimonière, près du Longeron.
Les ruines du château de la Gimonière, près du Longeron.
Le dernier château en ruine est celui de la Gimonière, situé sur la commune du Longeron. Il a probablement été bâti au début du XVI siècle puis embelli au XVII siècle. En 1626, le château subit un incendie provoqué par un violent orage. Un domestique périt, touché par la foudre.

En 1951, le propriétaire de l'époque lègue le château à la commune du Longeron "à charge pour elle d'en assurer la conservation par une surveillance active, susceptible d'empêcher toute dégradation".

Bâti en granit local, il conserve de remarquables éléments architecturaux (fenêtres à meneaux, cheminées...). Malheureusement, la porte, de style renaissance, s'est effondrée, rongée par les infiltrations, en 1988. Ses pierres ont été conservées.

Ces trois châteaux en ruines restent trois exemples d'architecture remarquable. Il est regrettable qu'aujourd'hui on les laisse se dégrader peu à peu. Sans consolidation régulière, ces vestiges retourneront définitivement dans l'oubli d'ici peu.


Rédigé par Mickaël LECLERC le Mercredi 17 Avril 2013 à 14:48 | Lu 2605 fois
Notez


1.Posté par lasseu didier le 20/07/2016 19:13

> Bonjour .J'ai vu des photos sur le net et puis en allant au foot de Beaucouzé à Cholet,j'ai repéré le lieu par rapport aux photos mais au retour je n'ai pas arrêté et depuis je ne me souviens plus du lieu et même sur le net en cherchant.Le commentaire de la photo disait que ce château habité par un général vendéen peu connu eut son chateau occupé par un général républicain et puis incendié et depuis en ruines car il était indiqué la dangerosité de le visiter,la seule chose qui me revient c'est qu'il se situe quasiment en bordure de route après un chemin sur la droite en allant sur Cholet,passant par Chalonnes,Chemillé,etc..merci de m'aider

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter