Connectez-vous S'inscrire
Mauges et Bocage




Vidéos les plus récentes
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 1688 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Histoire
JC Menard | 23/01/2015 | 2044 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
Actualités
Mickaël LECLERC | 19/06/2013 | 3642 vues
55555  (1 vote) | 2 Commentaires
Actualités
JC Menard | 20/11/2012 | 1293 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Histoire
N. D. | 20/02/2012 | 2906 vues
44444  (3 votes) | 0 Commentaire
1 sur 3

Les annonces

Les arbres dans les noms de lieux du canton de Mortagne-sur-Sèvre

Il n’est pas rare, en flânant sur les chemins du canton, de traverser des lieux-dits aux noms inspirés par les plantes et les arbres. Si le Chêne, le Cerisier ou le Noyer sont clairement reconnaissables, d’autres comme la Boulaie, la Jarrie ou le Theil, cachent leurs origines sous des appellations qu’il faut savoir décrypter.


Vue de la campagne de Chambretaud
Vue de la campagne de Chambretaud
Voici un petit inventaire des essences végétales et des toponymes qu’elles ont inspirés dans notre canton :

– L’aubépine ou l’épine (qui peut aussi parfois désigner le prunelier) a donné l’Epinay à Chambretaud.

– L’aulne, alnus en latin, a aussi une racine celtique vernos qui a donné la Vergnaie à La Verrie et les Vergnaies aux Landes-Genusson.

– Le bouleau a donné la Boulaie à Treize-Vents.

– On rencontre un lieu-dit le Cerisier à Chambretaud.

Le Châtaignier se trouve aux Landes-Genusson, et la Châtaigneraie à La Gaubretière et à Treize-Vents.

– Le chêne a donné son nom à un lieu-dit des Landes-Genusson, ainsi qu’au Chêne-Morin à Saint-Malô-du-Bois.

– Issu d’une vieille racine pré-celtique, la Jarrie qu’on trouve à Tiffauges et à La Verrie, désigne aussi le chêne.

– Plus simple à identifier, le frêne a donné la Fresnaye à La Verrie.

Le Genêt-Fleuri pousse aux Landes-Genusson.

– Le hêtre se rencontre sous sa forme latine (que le célèbre Puy du Fou a popularisée) à la Foy à Saint-Malô-du-Bois.

– Le noisetier, plus connu sous le nom de coudrier, a donné la Coudrinière à La Verrie.

– On trouve tout simplement le Noyer aux Landes-Genusson.

– Le peuplier se présente sous sa forme patoisante de léard à la Liardière aux Landes-Genusson.

Le Pinier et la Pinière de La Verrie et Tiffauges se réfèrent au pin.

– On trouve une Roseraie à Saint-Martin-des-Tilleuls.

Les Saules croissent à La Verrie.

– Le tilleul s’inspire de son étymologie latine tilium pour donner son nom à la Telle des Landes-Genusson et de La Verrie, et au Theil de Mortagne-sur-Sèvre.

– On trouve enfin la Vigne, également à Mortagne.
Rédigé par N. D. le Mercredi 23 Novembre 2011 à 09:19 | Lu 910 fois
Notez

Nouveau commentaire :

Actualités | Patrimoine | Histoire | Nature | Livres et revues | Bonnes adresses | Les rubriques | Les dossiers





Recherche




Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.



Inscription à la newsletter